Warning: fopen(/home/clients/5028037715501d49ee91a620f9383deb/web/cache/sc2/P/preview-starcraft-ii.html): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/5028037715501d49ee91a620f9383deb/web/classes/framework/CFileManager.php on line 106
Preview Starcraft II
  
 
STARCRAFT 2
Heart of the swarm
Wings of Liberty
Télécharger Starcraft 2
Cheat codes
Screenshots
Guide Protoss
Guide Terran
Guide Zerg

Forum de discussions
Configuration requise
Guide stratégique
La race Protoss
La race Terran
La race Zerg
Les origines Xel naga
Lexique des abréviations
Mods gratuits
Présentation des races
Présentation du jeu
Renommer un compte Battle Net
Système de ressources
Techtree des races
Télécharger la démo
Sous-rubriques :
Annonce officielle de SC 2
Campagne de Starcraft 2
Environnements
Haut fait
Ik system
Introduction à Starcraft 2
Les bâtiments Zerg
Les enjeux de Starcraft 2
Preview Starcraft II
Autres jeux de la série
Battle Net
Benchmarks
Campagne de WoL
Codes de triche SC2
Codes pour Lost Viking
Communiqués officiels
Compte Battle Net
Développement
Equilibre des match-ups
ESport
Gameplay
Hyperion
Legacy of the void
Problèmes d installation
Quatrième race
Ressources
Rumeurs et annonce
Tours de force
Version collector
Wings of Liberty
Starmap
Télécharger Starcraft 2

Ne manquez pas nos replays !

Replays Starcraft 2
Build order
204 consultations
Starcraft 2 » Infos diverses SC2 » Preview Starcraft II

Preview de Starcraft II

Starcraft 2 se profile à l'horizon !

Quand Blizzard annonce lors d'un grand événement la suite d'un des plus grands succès ayant squatté les disques durs des gamers, ceux-ci ne peuvent s'empêcher de se remémorer l'expérience qu'ils ont vécu à l'époque (qui se poursuit toujours pour beaucoup d'accros). Le développeur le plus populaire de la planète a entendu nos prières, place aux réjouissances : place à Starcraft 2 !

Le grand retour de Starcraft

Il existe peu de jeux disposant de la faculté de traverser les âges. Tantôt techniquement dépassés, tantôt écrasés par une concurrence implacable, la vie est rude pour nos logiciels préférés. Mais parmi la quantité impressionnante de softs mise à disposition des joueurs affamés que nous sommes, certains titres perdurent tant leur gameplay a convaincu. 1998 fut une année bénie pour les connaisseurs en jeux de stratégie car elle vit l'apparition de l'un de ces jeux cultes. Et pour la plus grande joie de la communauté fidèle de fans (on pourrait même parler d'adorateurs) qui perdure encore aujourd'hui, Il marque son grand retour : Starcraft !

Et oui, c'est désormais officiel, le blockbuster du RTS revient avec un deuxième opus. Il aura fallu se montrer patient, attendre que la tempête « World of Warcraft » se calme un peu et slalomer entre rumeurs et brèves déclarations pour retrouver ce jeu mythique. Nul doute que Starcraft 2 remplacera son frère de sang Warcraft 3 sur la grande scène du multi-joueurs dès sa sortie. L'attente va être longue, sûrement une des plus insupportables de toute l'histoire du jeu vidéo, mais la patience n'est-elle pas une vertu des gamers ?

Pour cette annonce, Blizzard aura mis les petits plats dans les grands en attendant ni plus ni moins l'organisation du WorldWide Lan Invitation à Séoul, capitale de la Corée du Sud et fief incomparable du développeur. La présentation du trailer officiel sur grand écran a apparemment fait fureur auprès du public, scène ponctuée par des applaudissements et des acclamations appuyés et un finish explosif. Nul doute que dans ce pays, certains n'hésiteront pas à sortir le champagne.

Il est donc grand temps de préparer une place de choix sur votre PC, d'affûter la précision de votre souris et d'investir dans un nouveau fauteuil confortable (ou au pire d'acheter une nouvelle bécane) afin d'accueillir comme il se doit une légende de cette envergure. Une date de sortie sera prochainement dévoilée par Blizzard.

Starcraft pour les novices

C'est un jeu de stratégie en temps réel proposant aux joueurs trois races très différenciées et pourtant équilibrées, un système de ressources basé sur l'exploitation de filons de minerais et de gaz par des péons, un gameplay très nerveux , des capacités spéciales et des pouvoirs psychiques à foison, de multiples stratégies possibles... C'est un must en matière de RTS, si l'on veut résumer correctement.

Les différentes races

  • Les Terrans : « go, go, go ! »

    La faction humaine du jeu se présente sous un aspect assez rudimentaire et industriel, avec sa chair à can... euh son infanterie, ses unités d'élite et ses véhicules blindés. Une de ses particularités intéressantes est la capacité des bâtiments à se déplacer dans les airs pour recomposer une base à un autre endroit. Très pratique pour sauver ses structures des attaques terrestres ou pour se rapprocher de filons de minerais. Si les pouvoirs psychiques sont relativement inconnus des Terrans (à l'esprit faible diront les Protoss), ils sont capable de mettre tout le monde d'accord avec des vagues de char lourds, des raids d'avions invisibles et pourquoi pas l'arme nucléaire. Même si cette conception du combat apparaît très classique à nos yeux, c'est une race agréable à jouer car disposant d'une touche d'humour et de patriotisme. Et puis disposer ses lignes de chars de siège en position longue portée est tellement jouissif qu'on ne s'en lasse pas.

  • Les Protoss : « le sens du devoir »

    Sans doute la faction la plus difficile à prendre en main. Les Protoss sont des aliens au psychisme aussi développé que leur niveau technologique. Souvent en sous effectifs, les unités et structures s'appuient sur leurs boucliers qui se rechargent peu à peu au fil du temps. Austères mais justes, les Protoss manifestent leur efficacité par des unités capables de lourds dégâts, de faire appels à des pouvoirs psychiques dévastateurs (comme la très connue tempête des Templiers) et leur aérien très démonstratif à l'instar du porte-avions volant appelé Porte-Nefs. Un point important de cette race est la nécessité d'alimenter ses structures en énergie par le biais de Pylones, qui en plus fournissent la capacité de population obligatoire pour l'agrandissement de l'armée. Une autre particularité est la construction des bâtiments, en effet il suffit à un constructeur de se placer à l'endroit désiré, de choisir la structure et le bâtiment se téléportera tout seul, laissant le péon libre. Les Protoss sont donc réservés aux joueurs disposant d'une certaine microgestion mais peuvent se révéler très puissants.

  • Les Zergs : « aaaah ! Un monstre ! »

    Certainement une des races jouables les plus originales tout RTS confondus. Imaginez une fourmilière vomissant des hordes de monstres insectoïdes tous plus répugnants et immondes les uns que les autres et déversant un liquide gluant aux alentours servant de terre nourricière. Attractif n'est-ce pas ? xD. Les Zergs possèdent une vitesse de production d'unités fulgurante, il est possible d'en créer 3 en même temps par ruche contre 1 par bâtiment de production pour les autres factions. Certaines unités peuvent muter en créature supérieure mais plus spécialisée, comme le Mutalisk se transformant en Dévoreur pour mieux contrer l'aérien. Les Zergs sont en général très mobiles, peu résistants mais nombreux. Certains se souviennent encore des marées de Zerglings courant dans tous les sens à l'assaut des pauvres bases submergées et des défenseurs submergés.

Un petit mot sur BroodWar

BroodWar est l'extension officielle de Starcraft. Sa sortie fut presque aussi remarquée que le jeu de base tellement elle était riche en contenu. Trois nouvelles campagnes de sept ou huit missions chacune, des nouvelles unités assez intéressantes (Medic, Valkyrie, Templier Noir, Archon Noir, Corsaire, Dévoreur et Sapeur) et un léger rééquilibrage pour le multi-joueurs. Que demander de plus ? Un jeu complet à lui tout seul.

Le statut de Starcraft de nos jours

Même si la gloire et la popularité de Starcraft n'est plus ce qu'elle a pu être auparavant, le jeu dispose toujours d'une communauté de fans très active. Un certain nombre de joueurs continuent de guerroyer en ligne, et Blizzard continue de les alimenter en patchs ! Si ça ce n'est pas de l'amour. Encore plus incroyable, en Corée du Sud les meilleurs gamers sont des icônes vivantes, de véritables stars gagnant leur vie par le biais de nombreuses compétitions, de la publicité etc... Deux chaînes de télévision diffusent en permanence des informations sur Starcraft, que ce soit des news ou des rediffusions de matchs. C'est presque une « way of life » dans ce pays où le marchandising estampillé Blizzard est présent. Le paradis des gosu risque d'être une nouvelle fois ébranlée par la sortie de Starcraft 2.Ce que l'on sait sur Starcraft 2.

Le gameplay

Il sera quasi inchangé. Le système de ressource est gardé, mais avec une particularité supplémentaire. En effet, il existera deux types de minerais : les cristaux bleus habituels et les cristaux jaunes. Chaque aller retour d'un péon transportant des cristaux jaunes rapportera plus de ressources. La nervosité semble être la même, l'interface est identique... On peut noter qu'il n'y aura plus de limite de sélection d'unités, fixé à 12 pour Starcraft 1. Toute la partie commandes et hotkeys sera certainement mise au niveau de Warcraft 3, mais sans grande révolution. Un apport intéressant est la faculté que possèdent certaines unités à ignorer les terrains difficiles (rochers, dénivelés, etc...) que ce soit par leur taille comme les Colosse ou par leur équipement comme les Reapers (réacteurs dorsaux).

Les graphismes

Bien évidemment, le passage à la 3D va boulverser le design du jeu. Mais cela ne porte pas préjudice au style très kitsh, voir cartoon des graphismes des softs estampillés Blizzard. les vidéos nous permettent de remarquer des effets graphiques très jolis et lumineux correspondants bien aux technologies des différentes races. Les textures des unités sont réussies, et les maps profitent beaucoup des améliorations du moteur graphique, il n'y a qu'à regarder la partie se déroulant dans l'espace... Il sera apparemment possible de faire tourner la caméra et de zoomer pour profiter pleinement de la 3D.

Les apports techniques

Starcraft 2 sera doté d'un moteur physique assez bluffant. Ainsi, les débris glissent selon que le terrain soit plus ou moins en pente, les munitions sont gérées indépendemment dans certains cas, comme lorsque les missiles retombent au sol après la Time Bomb du Mothership, et bien d'autres exemples encore qui n'ont pas encore été montrés. Cela ajoute beaucoup au réalisme de l'ensemble.

La construction des maps est divisée en plusieurs plans. Prenons par exemple le cas d'une map spatiale, on voit dans le lointain l'espace et une planète. Un peu plus près, on aperçoit des astéroïdes dérivant dans le vide intersidéral. Plus près encore, quelques éléments de décors faisant partie de la station spatiale et au premier plan la carte à proprement parler. le rendu final est réellement impressionnant et augmente la touche 3D du jeu.
Starcraft 2 replays