STARCRAFT 2
Heart of the swarm
Wings of Liberty
Télécharger Starcraft 2
Cheat codes
Screenshots
Guide Protoss
Guide Terran
Guide Zerg

Forum de discussions
Configuration requise
Guide stratégique
La race Protoss
La race Terran
La race Zerg
Les origines Xel naga
Lexique des abréviations
Mods gratuits
Présentation des races
Présentation du jeu
Renommer un compte Battle Net
Système de ressources
Techtree des races
Télécharger la démo
Sous-rubriques :
Contrer le push 4 gates
Défense Protoss contre assaut Zerg terrestre
MU Starcraft 2 (match-up)
Protoss stratégie du 4 gates
Détection des unités invisibles
Erreurs courantes
Gestion des combats
Guide du débutant
Jouer sur battle net
Optimisation des ressources

Ne manquez pas nos replays !

Replays Starcraft 2
Build order
13462 consultations
Starcraft 2 » Stratégies » Erreurs courantes

Les erreurs courantes sur SC2

Il y a beaucoup de faux pas possibles lors de l'apprentissage de Starcraft 2, cet article a pour but de vous éviter les erreurs les plus courantes qui peuvent freiner votre progression du niveau de joueur débutant à joueur intermédiaire.

Pas de file de construction excessive

En Terran ou Protoss, ne compensez pas votre accumulation de ressources par des files de construction à rallonge dans vos bâtiments de production. Les ressources excédentaires doivent être consacrées à produire des travailleurs supplémentaires, des améliorations ou des nouveaux bâtiments de production. Si des les premières minutes de jeu vous placez 500 minerais en attente au lieu de les consacrer à une production immédiate, ce sont autant de "ressources dormantes" qui ne sont pas investies dans votre développement. C'est également valable pour la production de travailleurs, qui même si elle reste continue, ne doit pas être trop anticipée.

Le problème est légèrement différent chez les Zergs de par l'utilisation des larves. Toutefois avec cette race vous devez veiller à disposer d'un nombre suffisant de couveuses afin de garantir une forte capacité de production. Cela vaut aussi bien pour les unités militaires que pour vos ouvriers. N'oubliez pas également de produire des reines pour accroître le nombre de larves et ainsi disposer d'une plus forte capacité de production à moindre frais.

N'oubliez pas que votre capacité de production déterminera votre rapidité à reformer une armée suite à un combat. Le fait de compenser vos pertes rapidement est un enjeu très important lors des parties de Starcraft 2.

Trop grand nombre de défenses

Vous aimez les bunkers, les tourelles, sporuleurs rampants etc... ? Certes ces structures défensives sont un précieux atouts, néanmoins elles ne remplaceront jamais la force d'une armée mobile. Par conséquent ne dilapidez pas vos ressources dans les défenses, elles doivent simplement servir d'appui pour protéger vos expands.

En effet les débarquements et certaines unités comme les colosses ou l'aérien pourront sans doute contourner les blocs défensifs pour vous prendre à revers. Veillez donc à ne pas mettre tous vos oeufs dans le même panier en consacrant la majeure partie de vos ressources dans les troupes mobiles.

A noter toutefois une exception pour les aiguillons rampants Zerg, qui peuvent être particulièrement utiles dans la défense de votre expand de début de partie. En effet, les Zergs n'ayant pas moyen de "waller" leur base, les aiguillons sont une bonne alternative pour faciliter la défense.

Cash float

Le "cash float" désigne les ressources de gaz et de minerai accumulées et non utilisées. Cet accumulation est sans doute l'erreur la plus courante et la plus coûteuse, d'ailleurs si vous regardez des replays de progamers, vous ne verrez probablement que très peu de cash float (à moins d'atteindre le cap des 200 de population, ce qui est très rare).

Investissez toujours et encore dans les expands, les troupes et les bâtiments militaires !

Se disperser trop tôt

Il ne sert à rien en début de partie de chercher à construire rapidement tous les types de bâtiments ou encore débloquer le niveau 3 en attaque et armures de vos blindés si vous n'en avez que 4 ou 5... Chaque investissement pour construire un bâtiment ou une amélioration est un choix motivé et justifié par votre stratégie. Toute dépense superflux correspond à une ou plusieurs unités en moins au sein de l'armée, ces mêmes unités qui seront sans doute manquantes pour remporter la prochaine bataille...

Ne quittez pas le combat des yeux

Ne laissez jamais vos troupes se battre toutes seules, et cela même si vous avez du cash float. Gardez en tête que c'est votre armée qui permet de gagner la partie et non les bâtiments ou vos travailleurs supplémentaires. Vous pouvez cependant continuer à gérer la production de troupes tout en restant sur le combat. Pour se faire assignez des raccourcis claviers à vos bâtiments de production.

Unifiez vos troupes

Cette remarque est particulièrement vraie lors des débuts de partie. Lorsque vous attaquez ou défendez, veillez à employer la totalité de vos troupes (avec parfois même des travailleurs en soutien pour les Terran). En effet si vous n'envoyez que la moitié de l'armée face à l'ennemi, et qu'après votre probable défaite, ce dernier envoi le restant de ces troupes sur vos unités restées à la base, vos chances de victoire sont quasi nulles.

Ce n'est qu'en milieu de partie avec une capacité de population élevée que vous pourrez envisager de scinder votre armée. L'objectif sera alors de mener un premier combat de front, avec l'essentiel des troupes et de lancer une autre offensive discrète sur les expands adverses (stratégies de débarquement notamment).

Retraite

Lorsque vous faites le constat flagrant qu'un combat s'engage en votre défaveur, ne cherchez pas à tenter le tout pour le tout. Acceptez quelques pertes minines et battez en retraite. Rappelez-vous que la retraite fait partie intégrante de la stratégie d'ordre général, vous protégez ainsi votre investissement en ressources, le temps de produire les unités ou améliorations requises pour optimiser l'efficacité de l'armée.

Ignorer l'ennemi

L'exploration de la base adverse est un point critique de Starcraft 2. Une bonne méthode pour les débuts de partie est l'envoi du travailleur ayant bâtiment dépôt de ravitaillement ou pylône (pour les Zergs envoyez votre premier dominant ou un ouvrier) chez l'adversaire.

Ce sont les informations glânées lors de l'exploration qui doivent entraîner un choix d'armée adapté (et non un plan établi avant même le lancement de la partie). Au delà de cette exploration initiale, vous devez maintenir l'obtention d'information tout au long de la partie. Pour cela vous devrez envoyer des unités kamikazes ou utiliser les tours Xel'Nagas.

"Un marine vaut n'importe quel marine"

C'est une grave erreur que de considérer toutes les unités d'un même genre comme identiques. En effet certaines sont bien souvent blessées alors que d'autres sont en pleine forme. Une attaque doit par conséquent privilégier les tirs pour achever les blessés plutôt que pour attaquer les unités "full PVs" (santé maximale).

Pour voir les points de vie des unités, vous pouvez utiliser le bouton ALT en le maintenant enfoncé. Toutefois cette touche n'étant pas très pratique à utiliser, je vous recommande l'activation constante des barres de points de vie via les options de Starcraft 2. L'activation de cette option sera un premier pas pour vous permettre le micromanagement de vos troupes.

Apprendre en 2v2, 3v3 et 4v4

Même si l'approche du jeu d'équipe peut se montrer rassurante pour débuter, le jeu en équipe est beaucoup plus difficile à analyser. Tout d'abord si vous jouez une race en particulier, en solo les match-up possibles sont au nombre de trois. Dès que vous êtes en équipe en revanche, le nombre de cas possibles est décuplé (27 pour le 2v2)...

D'autre part le jeu d'équipe renverse un peu l'équilibrage puisque les combats sont plus massifs. Il y a moins de micromanagement et les unités distantes ont un plus gros avantage par rapport au 1v1. De plus le jeu en équipe peu s'avérer frustrant selon les joueurs avec lesquels vous tombez (vous pourriez très bien gagner une partie après avoir mal joué et en perdre une autre après avoir été à votre meilleur niveau).

Ne pas accepter la défaite

S'améliorer n'est pas "jouer pour gagner", en effet vous devez vous attendre à perdre beaucoup. Une défaite n'est pas forcément une mauvaise chose en soi, vous n'avez aucune raison d'être gêné ou en colère. La frustration est certes compréhensible, mais n'oubliez pas que vous ne jouer pas pour prouver quelque chose. Vous cherchez simplement à améliorer votre niveau de jeu en gagnant en expérience au fil de vos parties.

Après une défaite, prenez une pause et regardez à tête reposée le replay. En effet ce sont essentiellement des replays de vos défaites que vous apprendrez, l'enjeu étant d'identifier les raisons qui ont causées votre défaite. Regardez plus votre macro que la micro lors des combats, en effet la macro s'apprend mais la micro reste de la pratique avant tout.
Starcraft 2 replays