STARCRAFT 2
Heart of the swarm
Wings of Liberty
Télécharger Starcraft 2
Cheat codes
Screenshots
Guide Protoss
Guide Terran
Guide Zerg

Forum de discussions
Configuration requise
Guide stratégique
La race Protoss
La race Terran
La race Zerg
Les origines Xel naga
Lexique des abréviations
Mods gratuits
Présentation des races
Présentation du jeu
Renommer un compte Battle Net
Système de ressources
Techtree des races
Télécharger la démo
Sous-rubriques :
Contrer le push 4 gates
Défense Protoss contre assaut Zerg terrestre
MU Starcraft 2 (match-up)
Protoss stratégie du 4 gates
Détection des unités invisibles
Erreurs courantes
Gestion des combats
Guide du débutant
Jouer sur battle net
Optimisation des ressources

Ne manquez pas nos replays !

Replays Starcraft 2
Build order
4874 consultations
Starcraft 2 » Stratégies » Gestion des combats

La gestion des combats

A l'image de Warcraft 3, il ne suffit pas dans Starcraft 2 de disposer d'une grande armée pour remporter une bataille. Certes la composition de votre armée orientera grandement l'issue du combat, mais le positionnement des troupes est crucial.

Positionnement des troupes

Unités de contact et unités distantes

Placez toujours vos unités distantes derrière les unités de corps à corps pour éviter les contournements inutiles qui empêcheraient une partie de votre armée de se battre à l'engagement du combat. Pour faciliter les déplacements, privilégiez plusieurs groupes de contrôles par exemple un pour vos zélotes et un second pour vos traqueurs. Ainsi lors des déplacements vous donnerez en premier les ordres à votre groupe de zélotes, ce qui aura pour effet de les laisser à l'avant de votre armée. Attention cependant à ne pas trop répartir vos troupes (rien de pire qu'une enfilade d'unités arrivant une à une sur la masse ennemie).

Unités de support

Les unités de support sont celles dont le but est l'utilisation de capacités et non la force brute au combat. C'est le cas par exemple des Hauts templiers qui peuvent lancer leurs sorts psyoniques depuis l'arrière de l'armée sans trop s'exposer. Idem pour des unités telles que les sentinelles.

Blocage des unités

Dans le cas d'une armée essentiellement composée d'attaques distantes du type Hydralisks, pensez à avancer suffisamment vos troupes pour éviter que seul la première ligne d'unité engage le combat. Il ne faut jamais que l'arrière des troupes se tourne les pouces en attendant que ceux de devant meurent pour pouvoir passer.
Ne négligez pas cet aspect, le blocage peut à lui seul complètement changer le déroulement d'un combat !

Engagement de la bataille

Comment engager ?

Comme dans la plupart des jeux de stratégie, le clic droit sur une unité ennemie implique un ordre d'attaque. Seul soucis vos troupes respectent "bêtement" vos ordres. Si vous avez cliqué sur le petit zélote au milieu de la masse ennemie, vos armée tournera autour sans attaquer, jusqu'à atteindre le fameux zélote. Autant dire que s'il est bien entouré la manoeuvre peut prendre un bon paquet de secondes, secondes durant lesquelles vous encaisserez le feu nourrit de l'armée ennemie ! Par conséquent il faut bannir se mode d'attaque pour le substituer au "A move". Il s'agit d'utiliser la touche "A" du clavier pour indiquer l'ordre d'attaque, puis de cliquer en direction de l'armée adverse. Cela aura pour effet de déplacer toutes vos troupes jusqu'à ce qu'elles soient suffisamment proches de l'ennemi pour attaquer, puis elles engageront le combat d'elles mêmes. Une fois cette opération effectuée vous pourrez microgérer les unités pour optimiser leur efficacité, cet aspect vous sera présenté dans le chapitre suivant.

Où engager ?

Le lieu d'engagement d'un combat dépend de la composition de votre armée. Si vous avez une masse de Zerglings, préférez plutôt les espaces ouverts pour permettre à vos troupes d'encercler et submerger l'adversaire. En revanche dans le cas d'une armée d'unités distantes, les espaces étroits sont à privilégier, ainsi il sera plus difficile de vous engager au contact.

L'envoi de renforts

Une fois le combat lancé, il ne faut pas se contenter de gérer ses unités tout en oubliant sa base. Le mieux est de disposer de raccourcis clavier pour accéder à vos bâtiments de production et d'utiliser les points de ralliement en direction du champ de bataille pour envoyer des renforts. En effet ces quelques unités en plus pourront vous permettre de prendre le dessus et d'achever les dernières unités ennemies avant qu'elles ne se replient.

Scrutez les points de vie pour microgérer

Les points de vie

Par défaut la barre de points de vie n'est affichée que lorsque vous appuyez sur ALT, mais je vous recommande d'activer cette fonction en continu via les options. Ainsi vous pourrez repérer instantanément les unités blessées, aussi bien chez l'adversaire pour les achever que chez vous pour les reculer.

Lors d'un combat il peut être intéressant de repérer si une unité se fait focus par l'ennemi, c'est à dire lorsque toutes les troupes adverses concentrent leur feu sur celle-ci. Dans ce cas de figure, vous savez que l'espérance de vie de cette unité est limitée. Dans le cas où celle-ci peut tenir encore un peu, mieux vaut la reculer ce qui peut également désorganiser l'armée adverse qui aura tendance à trop s'avancer pour suivre l'unité prise pour cible.

La microgestion

Ici cela s'adresse aux joueurs expérimentés et c'est ce qui fera la différence entre un bon joueur et un excellent joueur. C'est l'art d'économiser au maximum ses unités afin de répartir au maximum les dégâts ennemi sur l'ensemble de l'armée pour limiter les pertes. En effet chaque unité sauvée, sera une unité de plus pour la bataille suivante et donc une économie de ressources qui pourront être employées au développement de nouvelles technologies par exemple.

Hélas la microgestion ne s'enseigne pas, c'est avant tout de la rapidité qui s'acquiert au fil de nombreuses parties. C'est aussi une part d'ingéniosité pour savoir placer une compétence à un moment clé de la bataille pour par exemple scinder l'armée adverse en deux.


Plus d'informations sur la gestion des combats sur l'article : micromanagement.
Starcraft 2 replays