STARCRAFT 2
Heart of the swarm
Wings of Liberty
Télécharger Starcraft 2
Cheat codes
Screenshots
Guide Protoss
Guide Terran
Guide Zerg

Forum de discussions
Configuration requise
Guide stratégique
La race Protoss
La race Terran
La race Zerg
Les origines Xel naga
Lexique des abréviations
Mods gratuits
Présentation des races
Présentation du jeu
Renommer un compte Battle Net
Système de ressources
Techtree des races
Télécharger la démo
Sous-rubriques :
Jim raynor
Kerrigan
Protoss - Vaisseau mère
Histoire des protoss
Histoire des terrans
Histoire des zergs
Historique des races
Héros de WoL
Histoire
Histoire partie 2
Histoire partie 3
Planète char
Planète Mar Sara
Récit du manuel
Zeratul le récit
Starcraft 2 clan français
Zeratul

Ne manquez pas nos replays !

Replays Starcraft 2
Build order
5671 consultations
Starcraft 2 » Histoire de Starcraft » Histoire partie 2

Partie 2 - Starcraft histoire

La contamination d'Aiur

La reine des lames pourchassait les Protoss sur Char pendant que l'essentiel des forces zergs partait à l'assaut d'Aïur. Malgré la vaillance des habitants d'Aïur, les Zergs parvinrent à prendre pied dans les jungles luxuriantes de la planète, et le Maître-esprit s'inséra dans la surface de la planète.

En tant que caste dirigeante, les judicateurs disposaient de l'autorité sur l'ensemble des Protoss d'Aïur. Le conseil dirigeant la caste, le Conclave, était fou de rage. L'exécuteur Tassadar, chef de la caste des guerriers protoss, combattait sur la lointaine Char et défiait les ordres du Conclave lui intimant de détruire tout monde terran infesté par les Zergs. Et maintenant, les Zergs menaçaient de s'emparer d'Aïur.

Un nouvel exécuteur, Artanis, fut nommé et envoyé au combat, remportant une victoire essentielle dans la province d'Antioche. Peu après, Tassadar prit contact avec Artanis et lui fit part des combats se déroulant sur Char, de la découverte des templiers noirs et de la victoire de Zeratul contre le cérébrat.

Histoire de Starcraft II - partie 2

Les frères obscurs

Les Templiers noirs avaient été bannis d'Aïur longtemps auparavant, pour avoir refusé de prendre part au Khala, le profond lien télépathique qui unissait tous les Protoss dans les temps anciens. La plupart des Protoss croyaient que la restauration du Khala avait mis fin à des millénaires de guerre civile et sauvé leur espèce de l'extinction.

C'est pourquoi la décision de Tassadar de coopérer avec les Templiers noirs, même contre les Zergs, était une hérésie aux yeux du Conclave. Les Protoss horrifiés exigèrent son retour sur Aïur, mais Tassadar refusa, arguant qu'il reviendrait quand le moment serait venu.

Suivant les recommandations de Tassadar, Artanis changea de tactique sur Aïur, prenant pour cible un cérébrat avec un petit détachement pendant que l'essentiel de ses troupes occupait les Zergs. La mort du cérébrat plongea ses séides dans la confusion, mais celle-ci cessa dès que le Maître-esprit eût réincarné leur dirigeant. Seules les puissantes énergies manipulées par les Templiers noirs pouvaient assurer la destruction permanente d'un cérébrat. Le Conclave ordonna à Artanis de revenir à des tactiques plus traditionnelles, et celui-ci remporta une autre bataille dans la province de Scion, même si celle-ci fut chèrement payée.

Le procès de Tassadar

Confiant dans la victoire finale, le Conclave envoya l'exécuteur Artanis pour ramener Tassadar et le traduire en justice. Artanis fit le voyage jusqu'à Char et dut à regret transmettre à son prédécesseur les souhaits du Conclave. Tassadar promit de rentrer sans résistance à condition que l'exécuteur l'aide à libérer Zeratul et les autres Templiers noirs de la base terrane dans laquelle ils avaient été piégés par les Zergs.

Artanis accepta, et Jim Raynor et ses hommes se joignirent à la bataille. Raynor et les Templiers noirs accompagnèrent ensuite Tassadar sur Aïur, où ils comptaient aider à combattre l'invasion. Malheureusement, le Conclave s'avéra intraitable dans son refus de traiter avec les Templiers noirs. La caste des judicateurs en vint même aux mains avec les partisans loyaux de Tassadar et leurs alliés.

Incapable de supporter le spectacle de son peuple se déchirant, Tassadar se rendit à la justice des judicateurs. Mais ses alliés réagirent en le libérant promptement de sa prison pour faire face à la crise approchante.

La mort du maître esprit

Le Conclave avait sérieusement sous-estimé les Zergs. La force militaire protoss était quasiment épuisée alors que les Zergs semblaient plus nombreux que jamais. Des continents entiers étaient envahis, et Zeratul apportait des nouvelles plus sombres encore. Lorsqu'il avait tué le cérébrat sur Char, un lien télépathique l'avait brièvement lié au Maître-esprit. Il avait pu voir que l'évolution des Zergs, comme celle des Protoss, avait été dirigée et accélérée par un peuple connu sous le nom de Xel naga.

Tassadar

Le Maître-esprit avait fini par évoluer hors du contrôle xel'naga et avait dévoré cette race antique. Il comptait maintenant absorber également les Protoss. S'il y parvenait, plus rien ne pourrait se mettre en travers de la route des Zergs.

Tassadar rallia les Protoss pour une dernière offensive, et parvint à conclure la paix avec le Conclave peu avant la bataille. Mais lui et les autres héros ne parvenaient qu'à affaiblir les Zergs, tout en subissant d'énormes pertes. Dans un dernier pari désespéré, Tassadar concentra l'énergie des Templiers noirs dans la coque de son vaisseau, le Gantrithor, et le lança sur une trajectoire de collision avec le monstrueux Maître-esprit.

L'explosion qui en résulta tua le Maître-esprit et mit fin à la coordination de ses serviteurs sur Aïur. Mais les Protoss avaient peu de raisons de se réjouir, car Aïur n'était pratiquement plus qu'un champ de ruines. De plus, les Zergs restaient invaincus. Loin de là, sur la planète Char, Kerrigan avait senti la mort du Maître-esprit et comprenait enfin la véritable finalité de sa création. Le règne de la reine des lames était sur le point de s'ouvrir.

L'évacuation d'Aïur

Le courageux sacrifice de Tassadar avait permis de détruire le Maître-esprit, mais il restait sur Aïur des nuées de Zergs en furie sur le point de submerger les Protoss survivants. Zeratul offrit l'asile à ces derniers sur le monde de Shakuras, terre adoptive des Templiers noirs. Ce fut une décision difficile, mais l'exécuteur Artanis et les membres restants du Conclave tombèrent d'accord sur le fait que leur premier devoir était de sauver le plus de vies possible.

Les troupes de Jim Raynor et les Protoss se frayèrent un chemin à travers les hordes de Zergs pour atteindre un antique portail dimensionnel xel'naga, relique d'un temps passé, qui permit à Zeratul d'ouvrir un passage vers un second portail situé sur Shakuras. Pendant la bataille, Raynor et certains Protoss furent isolés des autres, mais Artanis et Zeratul menèrent beaucoup de leurs semblables en sécurité.

À leur grande horreur, ils s'aperçurent que les Zergs les suivaient à travers le portail. Les évacués s'allièrent à leurs sombres frères pour combattre l'invasion. Les troupes de Raynor et une poignée de Protoss choisirent de rester sur Aïur et de fermer le portail dimensionnel, pour s'assurer que les renforts zergs ne pourraient plus atteindre Shakuras. Sans plus aucun moyen de s'échapper, ce groupe de braves semblait condamné.

Des alliés improbables

La mort dans l'âme, les Templiers noirs menèrent leurs visiteurs au-devant de Raszagal, l'antique matriarche qui dirigeait Shakuras. La priorité principale des Protoss était de combattre l'infestation grandissante par les Zergs. Raszagal déclara qu'un temple xel'naga situé sur la planète pourrait assainir leur monde, mais que son activation nécessitait deux cristaux, le Khalis et l'Uraj, perdus depuis bien longtemps.

Kerrigan fit irruption inopinément, et expliqua aux méfiants Protoss que, depuis la mort du Maître-esprit, elle n'était plus la tueuse impitoyable qu'elle avait été. Hélas, les cérébrats survivants avaient fusionné pour créer un nouveau Maître-esprit qui contrôlerait bientôt l'Essaim et referait d'elle son pion dévoué.

Elle proposa d'aider à retrouver le Khalis et l'Uraj, et Raszagal accepta, passant outre les objections d'Artanis et Zeratul. Les héros protoss et Kerrigan partirent pour la planète Braxis, où ils mirent la main sur l'Uraj. Ce faisant, ils rencontrèrent une force terrane inconnue qui s'identifia sous le nom de Directoire de la Fédération Terrienne (DFT). Les Protoss refusèrent de se rendre et échappèrent aux tentatives d'arrestation.

Leur prochaine destination était la planète Char, où ils localisèrent le Khalis, dangereusement proche du nouveau Maître-esprit en formation. Kerrigan et les Protoss affrontèrent les Zergs et le jeune Maître-esprit et récupérèrent le cristal avant de rentrer sur Shakuras.

Tragédie sur Shakuras

Là-bas, ils découvrirent que certains des évacués d'Aïur s'étaient retournés contre leurs alliés templiers noirs. Ayant déjà une crise à gérer, Raszagal n'était pas disposée à négocier et ordonna aux Templiers noirs d'écraser l'opposition. Zeratul fut troublé par cet ordre, mais lui et ses alliés obéirent. La résistance des traîtres s'effondra et les Templiers noirs exigèrent la reddition du chef des rebelles. Celui-ci refusa, affirmant que les Protoss étaient condamnés et que Raszagal dissimulait un ignoble secret.

Avant que le traître ne puisse s'expliquer, Kerrigan et ses Zergs l'abattirent. Zeratul, prit de colère, ordonna à cette dernière de quitter Shakuras. Elle accepta de partir, affirmant que leur alliance avait déjà servi ses desseins. Les cérébrats qui avaient refusé de se ranger sous ses ordres étaient presque anéantis, grâce à l'aide des Templiers noirs.

Les Zergs allaient submerger Shakuras si les Protoss ne relâchaient pas l'énergie du temple xel'naga. Les Protoss, désespérés, mirent donc le plan à exécution, même s'ils savaient qu'ils aidaient ainsi une nouvelle fois Kerrigan. Artanis et Zeratul portèrent les cristaux jusqu'au sommet du temple, en canalisèrent l'impressionnante énergie et rayèrent les Zergs de la surface de Shakuras.

La découverte du disrupteur psi

Depuis quelque temps, le DFT surveillait de près les colonies terranes du secteur de Koprulu. Avec la découverte des Protoss et des Zergs, le conseil dirigeant décida qu'il était temps de reprendre le contrôle de leurs lointains cousins.

Le DFT détacha une force expéditionnaire dirigée par l'amiral DuGalle. Ses ordres étaient de renverser le Dominion terran et de capturer le jeune Maître-esprit. Pour commencer, avec l'aide de Samir Duran et de ses troupes de résistants de la Confédération, le DFT s'empara de la planète Braxis pour en faire une base d'opération. Le vice-amiral Stukov, conseiller tactique de DuGalle, incorpora le groupe de Duran au DFT.

Ensuite, DuGalle lança une attaque surprise sur les chantiers spatiaux de Dylar et confisqua un grand nombre des cuirassés du Dominion qui y étaient stationnés. Des renforts du Dominion dirigés par le général Edmund Duke arrivèrent sur place, mais ils n'avaient pas la puissance de feu nécessaire et finirent par battre en retraite. Le DFT, vainqueur, démolit les chantiers spatiaux et enrôla les défenseurs de Dylar restants.

Les troupes du DFT apprirent l'existence d'une arme mystérieuse sur la planète Tarsonis : le disrupteur psi, qui pouvait bloquer les communications des Zergs. Si le Dominion mettait la main sur cette arme, le DFT ne pourrait pas utiliser les Zergs comme prévu. Ainsi, Duran recommanda la destruction du disrupteur et DuGalle se rangea à son avis malgré les objections de Stukov.

Duran, accompagné de troupes du DFT, s'empara du disrupteur psi, mais des fantômes du DFT firent irruption et annoncèrent que Stukov leur avait ordonné de désamorcer l'appareil. Duran n'eut pas d'autre choix que de leur remettre.

Suite :
Partie 1/3 - Starcraft 2 - Histoire
Partie 3/3 - Starcraft 2 - Histoire 3

Voir aussi les jeux : Starcraft / BroodWar / Starcraft 2
Starcraft 2 replays